Huiles Essentielles

Huiles Essentielles

Il y a 128 produits.

Well-Edis établit les principes de base de l’Aromathérapie Evolutive, spécialise sa recherche pour utiliser le potentiel énergétique des huiles essentielles et démontre qu’au-delà de la biochimie aromatique et de l’aspect psychosensoriel existe la réalité vibratoire de l’huile essentielle.

Ces principes intègrent :      

La dimension psychophys...

Well-Edis établit les principes de base de l’Aromathérapie Evolutive, spécialise sa recherche pour utiliser le potentiel énergétique des huiles essentielles et démontre qu’au-delà de la biochimie aromatique et de l’aspect psychosensoriel existe la réalité vibratoire de l’huile essentielle.

Ces principes intègrent :      

La dimension psychophysiologique : les lois d’affinités interactives entre le végétal et l’humain offrent une méthodologie d’utilisation des huiles essentielles selon une classification et une utilisation ternaire. L’utilisation vise l’équilibre de l’être humain sur trois plans : affectif, mental et physique.

La définition biochimique : le tracé chromatographique donne le relevé moléculaire de la composition biochimique de l’huile essentielle. Les familles biochimiques et les molécules aromatiques indiquent les propriétés bénéfiques de chaque huile essentielle.

Toutes nos huiles essentielles sont Chémotypées ou Botaniquement et Biochimiquement Définies

1 - Qualité de l’huile essentielle : vibratoire et physique

Au niveau vibratoire :

Le travail de l’homme ne s’arrête pas à la distillation de la plante aromatique, le mode opératoire de Well-Edis permet d’activer les huiles essentielles en laboratoire suivant les principes de la radiesthésie. Ainsi elles expriment leur réalité vibratoire car la distillation n’est pas la fin du travail ; elle doit être suivie par une dynamisation au laboratoire afin que l’huile essentielle puisse exprimer tout son potentiel énergétique. Aussi certains critères de qualité importants, moins perceptibles font la différence pour la qualité des huiles essentielles et leur utilisation en aromathérapie. Le travail réalisé au laboratoire améliore considérablement la qualité olfactive et énergétique de nos huiles essentielles et par conséquent optimise leur efficacité.

Au niveau physique :

Contrôle organoleptique et analyse biochimique de l’huile essentielle par GC/MS

Conditionnement :

  • bouteille verre de 7 couleurs, contenance 5ml, 12 ml ou 100 ml
  • étiquette attestant de la phyto-traçabilité aromatique : espèce botanique, pays d’origine, biotope, organe distillé ou expressé et chémotype.

2 - Production des plantes aromatiques :

Le bien-être durable passe par la reconstitution du lien social.

D’où notre engagement éthique pour le respect de la terre et des hommes

Notre sélection d’huiles essentielles est fondée sur l’échange triangulaire équilibré :

  • production économiquement viable,
  • commerce socialement équitable,
  • méthodes agricoles, industrielles et commerciales respectueuses de l’homme et de la nature.

Cet objectif convient particulièrement à la culture des plantes aromatiques, aux huiles essentielles et à leur utilisation en aromathérapie. Cultivées en complémentarité, les plantes aromatiques contribuent naturellement à l’éco-système de leur site de production. Une fois distillées les plantes sont recyclées en compost naturel, l’eau de la distillation est réutilisée dans le cycle de culture et les hydrolats, dont certains sont naturellement bactéricides, viricides, fongicides, parasiticides, servent à la protection des plantes. Notre partenariat avec un réseau d’agriculteurs écologiquement engagés nous permet d’offrir des huiles essentielles référencées sous la mention "développement durable, culture naturelle, sauvage, ou semi-sauvage".

3 - Huiles essentielles botaniquement et biochimiquement définies

Fiche d’identité et étiquetage d’une huile essentielle qualité aromathérapie

Espèce botanique : les appellations communes par ex. “lavande” ne sont pas exactes car il existe plusieurs espèces de Lavande. L’appellation botanique Lavandula vera, spica, hybrida, est indispensable pour l’identification de l’huile essentielle.

Origine géographique : à chaque espèce son biotope pour une essence d’une composition aromatique particulière. La mention du pays d’origine ex Rosmarinus officinalis Corse à verbenone, Rosmarinus officinalis Maroc 1,8 cinéole est indispensable.

Définition du Biotope et du mode de culture : l’environnement agricole des plantes aromatiques ne constitue pas la seule garantie de qualité des huiles essentielles. La cueillette de plantes en milieu sauvage ou semi-sauvage donne les meilleures huiles essentielles. Les agriculteurs qui travaillent dans le respect de la nature participent au maintien de la biodiversité des sites et à la longévité des plantes.

Organe distillé ou expressé : selonla partie de la plante utilisée,

ex, Citrus aurantium L. var. amara produit deux huiles essentielles provenant des feuilles ou des fleurs et une essence, extraite du zeste du fruit. Le stade végétatif de la plante au moment de la cueillette : fleurie, avec fruits… est prédominant pour la définition biochimique de l’huile essentielle.

Spécificité biochimique ou chémotype : donne les principales composantes moléculaires de l’huile essentielle et détermine ses vertus thérapeutiques.

Cacher
Détails
Afficher 1 - 24 sur 128 articles
Accepter

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins statistique, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée