La nature, l’action et les propriétés biochimiques des huiles essentielles, leur odoriférance et leur potentiel énergétique ; tous ces aspects réunis forment une unité dynamique inséparable : le pouvoir vibratoire. Well-Edis Aromathérapie Evolutive, valorise le pouvoir vibratoire des huilAromathérapie Vibratoirees essentielles afin de créer des produits capables de véhiculer l’information énergétique dont le corps a besoin.

Action ternaire des huiles essentielles

Le physique et la constitution moléculaire : il y a une correspondance moléculaire entre la constitution biochimique d’une huile essentielle et la constitution biologique humaine. Les huiles essentielles sont reconnues depuis toujours pour leurs vertus thérapeutiques : anti-inflammatoire, anti-infectieuse, antifongique, antispasmodique… Par la cohérence vibratoire avec le point de méridien, AROMAfréquence induit un mouvement cohérent avec la réalité physiologique et le fonctionnement du vivant.

Le psycho-émotionnel et le comportement de la personne : l’huile essentielle agit comme une hormone végétale. Elle transmet son information et influence le fonctionnement de toute cellule biologiquement sensible à son action. AROMAfréquence génère un phénomène ondulatoire, celui-ci rencontre le système endocrine dont une des fonctions est de transmettre l’information.

Le psychique jusqu’au plan spirituel et la manifestation de l’énergie : les capteurs neurosensoriels reçoivent l’information et l’utilisent pour la vie psychique. L’huile aromatique est un principe feu (lumière et couleur) capable de reconnecter le sujet à son principe essentiel, nommé en Médecine Traditionnelle Chinoise, le plan des Ben Shen. Ce plan coordonne l’expression psychologique, émotionnelle et existentielle. Ainsi il maintient l’humain dans sa verticalité entre Ciel et Sol et face à son environnement.

Notre expertise

Le parfum demeure l’une des particularités du règne végétal. Les plantes aromatiques ont un besoin important de radiations solaires pour croître et développer leur spécificité aromatique. Toutes les espèces botaniques possèdent leur odeur propre, mais les plantes aromatiques sont celles qui sont riches en essences relativement quantifiable. En dépit du nombre élevé de végétaux à la fragrance spécifique, ceux qui produisent une essence extractible sont peu nombreux.

Environ 800 espèces d’Eucalyptus sont référencées, 5 ou 6 donnent des huiles essentielles, et 1 spécificité le Globulus rentre au rang des 15 huiles essentielles qui font 80 % de l’utilisation mondiale.

Dans le domaine thérapeutique, quelques 250 HE sont référencées et moins de la moitié sont couramment utilisées.

L’analyse du chémotype est le premier critère indispensable pour l’utilisation des vertus thérapeutiques des huiles essentielles. Elles maintiennent l’équilibre biologique sur le plan physique.

Le parfum des huiles essentielles est reconnu pour son rôle sur l’influence psychosensorielle de la psyché humaine. Le parfum touche l’émotionnel.

La connaissance de cette matière odoriférante nous fait approcher sa dimension vibratoire. Car, aussitôt que l’on laisse se dissiper la biochimie aromatique, la réalité vibratoire de l’essence affleure pour laisser percevoir la lumière et le rythme sous l’ondulation de sa fragrance.

Les huiles essentielles bien utilisées renforcent le plan énergétique humain.

Il y a une correspondance évidente entre : le potentiel global « énergie-matière » de l’huile essentielle et l’équilibre « trinaire » chez l’individu.

Le plan physique, ou sol : à travers la peau la matière aromatique, transmet ses éléments biochimiques et bienfaisants. En cas « d’invasion » elle lutte contre le processus de prolifération de l’agent pathogène et soutient l’équilibre biologique.

Les propriétés biochimiques des huiles essentielles permettent de rééquilibrer le terrain à la fois d’un point de vue énergétique et physique. Phénomène important : les propriétés biochimiques qu’elles déploient (immunostimulantes, anti-inflammatoires, anti-infectieuses, virucides, fongicides, hormone-like…), sont « eubiotiques » elles vont dans le sens de la vie. Leur action sur le terrain ne crée pas de désordre mais apporte une information structurante. La matière odoriférante se trouve dans un état dynamique et bio-disponible pour le corps.

Le plan émotionnel, l’Homme : Le système limbique permet de sentir et de coordonner le flux des signaux régulateurs du comportement. La fragrance de l’huile essentielle atteint les régions du cerveau qui ne sont pas sous contrôle conscient (cerveau limbique). L’information, directement perçue, entre en résonance avec la vie psychique. La matière odoriférante opère une libération émotionnelle et psychique.

Le plan vibratoire, le Ciel : la plante est douée du potentiel d’énergie à l’origine de la croissance de la nature et au cœur de l’alchimie de la création. Cette force vitale est une matière utilisable de façon sélective et efficace par l’être humain.

L’aromathérapie vibratoire est un vecteur d’information cellulaire à travers la voie cutanée qui permet la syntonisation vibratoire dans les quatre plans de la personne (physique-psychique-émotionnel-spirituel). La syntonisation est l’accord entre les oscillations de deux circuits.

La syntonisation vibratoire correspond au réglage des résonances électromagnétiques de la personne afin de la ramener à son potentiel optimum. AROMAfréquence agit comme un catalyseur.


Accepter

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins statistique, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée